Point de vue que je partage : « Si les milieux populaires peuvent être sensibles à un discours social et à un “populisme de gauche http://eric


Point de vue que je partage : « Si les milieux populaires peuvent être sensibles à un discours social et à un “populisme de gauche http://eric.et.le.pg.over-blog.fr/…/melenchon-le-pen-deux-c… ” fustigeant “l’oligarchie financière”, la société française est désormais de facto une société muticulturelle. Hors le muticulturalisme génère une insécurité culturelle principalement dans les quartiers et les catégories populaires. Sans prise en compte de cette dimension, il sera très difficile aux tenants français d’un “populisme de gauche” de rallier une majorité de l’électorat populaire.


Bruno Néaume
juin 5, 2018

il sème surtout la haine, et divise tant que se faire se peut, pour mieux régner en solo !!!!!!!!!!!!!!!!

Pat Lalune
juin 5, 2018

De « décomposition démocratique  » c’est plus juste!

Julia Rodriguez Gil
juin 5, 2018

le multiculturalisme tel que présenté et pris en compte (ou géré) peut engendrer la peur (médias, puissants, gouvernement etc ….) le marketing politique utilise les outils des neurosciences pour la manipulation de masse et les réseaux sociaux. Nous somme loin de la simple pédagogie politique ! (je réponds à toi Eric Durand et non à l’article)